top of page
Rechercher

Le Grand Chef Raoni et la cacique Watatakalu rencontrent Emmanuel et Brigitte Macron au Palais de l’Elysée



RENCONTRE AVEC EMMANUEL MACRON

 

Le 12 décembre, la délégation a eu le privilège de rencontrer le Président de la République, Emmanuel Macron. Ces retrouvailles, succédant à la rencontre du 4 juin 2023, ont constitué une opportunité cruciale pour raviver et consolider les liens entre la France et les peuples autochtones.

 

Le Président a en effet réitéré son engagement en faveur de la préservation de l'Amazonie en confirmant non seulement la promesse d'une assistance financière pour le Xingu déjà évoquée en juin dernier, mais également la mise en œuvre d’un plan d’action plus large pour l’Amazonie s’inscrivant dans l’effort global de la France en faveur de la préservation des trois bassins mondiaux de forêts tropicales.

 

Raoni a également profité de ce moment afin d’inviter Macron à lui rendre visite dans le Xingu, invitation que le Président a accepté avec enthousiasme et qu’il compte honorer lors de sa visite d’État au Brésil prévue en 2024.

 

RENCONTRE AVEC BRIGITTE MACRON

 

Le lendemain, la cacique Watatakalu a pu rencontrer la Première Dame de France, Madame Brigitte Macron, afin de discuter du soutien de la France en faveur des femmes indigènes. Une rencontre éminemment symbolique, car c’est la toute première fois qu’une Première Dame recevait la leader autochtone. Madame Macron s’est à cette occasion non seulement engagée à porter la voix des femmes d’Amazonie et à en discutera avec la Première Dame du Brésil lors du voyage présidentiel à Brasilia de 2024, mais également à rendre visite à la cacique au sein de sa communauté.

 

Ce voyage à Paris a donc permis de faire entendre les voix autochtones, tant auprès de la Première Dame qu’auprès du Président de la République en amont du futur voyage présidentiel au Brésil, pendant lequel la sauvegarde de la biodiversité et des droits des peuples autochtones seront au centre de la discussion.

 

La lutte pour la protection de l'Amazonie est loin d'être achevée, mais grâce à l'engagement des leaders autochtones, de l’AFV et de nombreux partenaires impliqués, l'espoir persiste pour un avenir meilleur dans cette région vitale pour notre planète.

Kommentare


bottom of page